Prix Excellence Opérationnelle

Manifeste pour l’Excellence opérationnelle

Les organisations peuvent produire le meilleur dès lors qu’elles savent faire partager une vision à leurs salariés, en même temps qu’à leurs clients et à leurs fournisseurs. Pour le MEDEF et l’AFQP, la performance durable des entreprises dépend en partie de leur capacité à concevoir autrement leur art du management.

Chacune possède bien sûr son secret, mais à l’analyse, il apparaît que toutes possèdent ce point commun : elles savent réunir et marier harmonieusement les cinq éléments de l’excellence opérationnelle.

Elles ont pour objectif premier de combler leurs clients. La réussite durable n’est jamais le fruit du hasard. Elle combine le génie d’une stratégie qui, d’une génération à l’autre de produits et de services, permet de répondre aux attentes du marché et même de les anticiper, avec toute la rigueur nécessaire.

C’est pourquoi les sociétés qui réussissent possèdent ce deuxième trait commun : rechercher en permanence l’amélioration de leurs processus. Il s’agit de créer toujours plus de valeur perçue avec toujours moins de ressources consommées (matières premières, énergie, eau…)  

Troisième trait commun, les entreprises qui réussissent savent incarner véritablement les valeurs qu’elles proclament. Elles savent se fixer un cap, se doter d’une vision, exprimer une raison d’être, qu’elles assument et dont elles sont fières. Leur stratégie repose à la fois sur des règles claires et intangibles et sur une réelle capacité de transgression qui seule ouvre la voie à l’innovation.

Quatrième trait commun, ces entreprises ont une conviction forte : pour qu’une organisation perdure, il faut que tout change. Pour reprendre la formule d’Hervé Serieyx, “ce qui est au cœur du changement de nos organisations, c’est un changement de regard. Quand on aborde les problèmes de demain avec les organisations d’hier, on a les drames d’aujourd’hui ”.

Cinquième point trait commun, qui découle du précédent, l’entreprise doit être en harmonie avec son environnement. La biodiversité et l’ensemble des ressources primaires doivent être préservées pour préserver notre cadre de vie et garantir un avenir aux générations futures sans conflit pour l’accès aux ressources naturelles. L’intensité CO2 des produits doit être drastiquement diminuée pour préserver notre climat. La transformation numérique qui bouleverse tous les modèles économiques impose que chacun se l’approprie.

Dès lors, il importe que la valeur travail soit ré-enchantée. L’entreprise ne peut plus être indifférente à son environnement et à la multiplicité des acteurs qui gravitent autour d’elle : clients, sous-traitants, fournisseurs, actionnaires, puissance publique, partenaires sociaux, ONG. Elle doit tout autant tenir compte des aspirations de ses salariés, notamment celles des jeunes de la génération Y ou Z, tous en quête croissante de sens dans leur travail, pour aborder avec optimisme et bienveillance les nombreux défis à relever. Comment redonner du sens au travail de chacun ? D’abord en répondant à son besoin de responsabilisation. Dans un monde chaotique, les femmes et les hommes ont plus que jamais besoin qu’on les mobilise autour d’un projet, qu’on leur fasse confiance, qu’on les libère de règles infantilisantes, qu’on leur laisse la liberté de s’organiser.

Certes, il est plus facile de formuler ces aspirations que d’y apporter des solutions efficaces et convaincantes, tant les certitudes et les habitudes freinent les évolutions pourtant indispensables ! C’est pour cela que nous appelons tous les entrepreneurs et les salariés à considérer l’excellence opérationnelle, avec la démarche qualité, non pas comme un objectif en soi, mais comme un chemin vers la performance globale de l’entreprise.

En effet, l’excellence opérationnelle ne se décrète pas. Il faut sans cesse convaincre et se convaincre que la performance vient de tous ceux qui sont au contact de la réalité du terrain. En même temps, il est fondamental de convaincre que développer l’entreprise et œuvrer pour le bien-être social peuvent être compatibles et se doivent autant que possible de l’être. Comment ? En redonnant du sens au progrès, c’est-à-dire en intégrant des critères sociaux, sociétaux et environnementaux ambitieux dans la conception des solutions commerciales, et en promouvant une économie plus inclusive.

En définitive, l’excellence opérationnelle n’est pas une mode, ni une norme, ni même un style de management. Il s’agit bien d’une démarche humaniste, rigoureuse, outillée au service de la performance durable de nos entreprises et du bien-être de leurs salariés.

Par ce Manifeste, nous appelons tous les responsables d’entreprise à :


Ils ont signé le manifeste

Participer au Prix Excellence Opérationnelle 2018

Le Prix Excellence Opérationnelle 2018 est ouvert aux petites, moyennes, grandes entreprises françaises et organisations publiques qui travaillent à l'excellence de la performance.